Jean-Claude HAYET

 

Lauréats du Prestige des Provinces

 

Jean- C laude HAYET est incontestablement un pionnier, pour ne pas dire un aventurier.

En 1960, la télévision balbutie à peine qu’il fait son entrée à la RTF, il n’a alors que 23 ans. Vocation, pour ne pas dire sacerdoce, puisque Jean- C laude y a consacré sa Vie.

En 1970, la télévision française, devenue ORTF, lui ouvre les portes du sacro-saint Journal Télévisé. Pour autant, ce n’est pas dans la lumière des projecteurs que Jean- C laude souhaite s’épanouir. Il est plutôt un homme de l’ombre comme en témoigne sa discrétion.

Bref, tout s’enchaîne dans sa carrière. En 1975 ? il devient C hef du service son, et prend en 1980 la Direction technique des 4 JT de ce qui est devenu TF1. Du haut de ses lourdes responsabilités, la passion ne l’a jamais quitté. Mieux encore, il a passé sa carrière à la communiquer à ceux qui comme lui, à 20 ans, voulaient découvrir les métiers de la télé.

C ’est ainsi qu’en 1987, il devient examinateur au BTS audiovisuel de C ASSEIN à BAYONNE, l’un des meilleurs instituts de formation en France. Ils sont aujourd’hui nombreux les étudiants qui ont eu la chance de rencontrer Jean- C laude HAYET. C ertes, vous ne les connaissez pas mais si vous prenez le temps de lire les génériques d’émissionS d’Eurosport, de TF1, de TV Breizh, de France Télévision, sachez que pour nombre d’entre eux, c’est Jean- C laude qui est à l’origine de leur carrière.

Vient finalement le moment où il doit prendre sa retraite. Il quitte alors Paris pour revenir dans les Landes. Pourtant, loin de couler des jours tranquilles à la C hasse ou à la pêche, Jean- C laude est à l’origine d’une nouvelle C haîne. A plus de 60 ans, il se relance dans une nouvelle aventure, la création de C ANAL FERIA. Dépassant son rôle de « consultant » Jean- C laude va tout faire pour la réussite de cette chaîne. Grâce à ses connaissances, son expérience, sa légitimité …et à ses anciens élèves le bouquet satellite TPS décide de diffuser au plan national cette nouvelle chaîne du petit coin des Landes.

Aujourd’hui la C haîne s’appelle ALEGRIA , la C haîne des Régions du Sud, elle est diffusée toute l’année sur C ANALSAT et emploie 27 salariés à temps plein.

      

Soirée de gala à la Maison Aquitaine

 

Sophie DUCASSE première dauphine de Miss France 2006 a remis le Prestige des Provinces à
Jean Claude HAYET.
en présence de:
Jacques DARRACQ Président des Landais de Paris et le bureau de l'association. étaient également de la fête Andre Robert SOULIER président honoraire du CPF accompagné de Martine DEVILLERS secrétaire générale
 de      nombreux présidents d'associations et bien sûr de beaucoup d'amis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour page d'accueil Retour à la liste des lauréats